Avant propos

Message de S.E. Monsieur Edward Nalbandian, Ministre des Affaires étrangères de la République d'Arménie à l'occasion du lancement de la Saison de la Francophonie en Arménie

L’Arménie se prépare, cette année encore, à célébrer, avec éclat, la Journée Internationale de la Francophonie. Plus de 400 manifestations culturelles, artistiques, éducatives et universitaires francophones organisées sur une période de deux mois vont marquer l’édition 2014 de la Saison de la Francophonie en Arménie, avec comme gala d’ouverture, ce somptueux concert de la célèbre chanteuse française, Patricia KAAS, dédié au répertoire de l’icône de la chanson française, Edith PIAF.

Plus de 400 manifestations qui font de cette Saison francophone arménienne un évènement sans précédent au sein même de la famille francophone toute entière.

Il est important de souligner la mobilisation des institutions arméniennes, notamment l’Assemblée Nationale, les Ministères de l’Administration territoriale, de l’Education et de la Science et de la Culture, la Mairie d’Erevan autour du Ministère des Affaires étrangères qui coordonnent l’ensemble des activités.

Je veux me réjouir de constater que la jeunesse arménienne des écoles et des universités soit le vecteur de la diffusion des valeurs de la francophonie.

Je me félicite également de la participation active de nos collectivités locales à cet important moment de la culture francophone.

Je remercie les représentations diplomatiques des Etats membres de la Francophonie pour leur contribution à la réussite de cette Saison de la Francophonie en Arménie, notamment la France qui, chaque année, répond présent pour assurer le succès de cet évènement.

Cette célébration donne également à l’Arménie une occasion supplémentaire de réaffirmer son attachement aux valeurs francophones. Elle est aussi le témoignage de l’importance que nous accordons à notre appartenance à cet espace francophone, véritable cadre de dialogue et de coopération, qui nous offre la possibilité d’une action plus concertée sur la scène internationale.

A cet égard, je suis heureux d’observer que notre coopération avec les institutions francophones se soit renforcée dans tous les domaines. J’évoquerai, tout d’abord, la force de notre partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie. Je mentionnerai également la dimension parlementaire pour me réjouir de la décision prise, le 5 février dernier, par le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie d’admettre en son sein l’Assemblée Nationale d’Arménie en tant que membre de plein droit, sans omettre enfin de souligner le dynamisme de la coopération décentralisée francophone qui aura notamment vu les assises de la coopération décentralisée franco-arméniennes réunir près d’une trentaine de collectivités locales françaises et arméniennes.

C’est dire que cette nouvelle Saison de la Francophonie en Arménie s’inscrit parfaitement dans le cadre des relations étroites qui unissent l’Arménie et la Francophonie.

Je ne doute pas de l’intérêt qu’elle suscitera cette année encore auprès du public arménien et lui souhaite plein succès.

Edward Nalbandian

Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie